Les Voyages ordinaires (I) – Roman

29,00

Les Voyages ordinaires, c’est peut-être un roman, c’est peut-être une histoire de la mélancolie. Une mélancolie qui aurait trouvé son herbier. Mais une mélancolie comme point de passage, celui de l’être qui passe, trait d’union de soi à l’autre, quels que soient les temps et les lieux : il faut dire aussi que la mélancolie c’est le bonheur d’avoir vécu, et le premier ressort de nos utopies.

Les Voyages ordinaires, c’est explorer toutes les façons de faire monde, en soi, plus tôt, ailleurs, autrement, à la lumière de de ce qui aurait pu être comme de ce qui a été. Et ramener des visages, des silhouettes, des plantes, des animaux, pour les insérer dans une sorte de kaléidoscope d’étonnements où derrière le fragment s’entend des continuités, des séries d’harmoniques, entre êtres vivants et corps imaginaires.

Alors venez découvrir, derrière une galerie de personnages ordinaires et hauts en couleur, anonymes ou non, de Robert Burton à Tristan Tzara, d’Etienne Gaspard Robertson à Giordano Bruno, d’Auguste Blanqui à Sei Shônagon ou Pessoa, venez découvrir les amours de Léo, ancien artiste de cirque, les pensées de l’auteur, quelques histoires oubliées, quelques animaux, quelques arbres, quelques insectes et quelques fleurs, quelques instants échappés à la mélancolie des choses ou grignotés par le rêve : car les Voyages ordinaires, c’est tout cela à la fois.

Superbement illustrés par Laurindo Feliciano, jouant de l’organique et du collage, entre mémoires et fictions, entre figures historiques et figures ordinaires, méditations poétiques et théories imaginaires, les Voyages ordinaires de François Lozet, c’est plus qu’un texte à découvrir, c’est tout un monde et un objet graphique mis en forme par Uli Meisenheimer, un livre de collection.

Tirage à quantité limitée (500 exemplaires), à commander ici dès maintenant ou dans votre librairie préférée.

Laurindo Feliciano : artiste contemporain, illustrateur et directeur artistique brésilien, qui vit et travaille en France depuis 2003. Inspiré par sa propre collection de livres, magazines, cartes postales et lettres anciennes, ses œuvres oscillent entre nostalgie et surréalisme.  Son travail a été publié et exposé dans plusieurs pays. Parmi ses clients et collaborations : le Musée des Arts Décoratifs de Paris, le Victoria & Albert Museum, Penguin Vintage, HarperCollins, le CNRS, Editora Rocco, Les Inrockuptibles, la Revue XXI entre autres.
Uli Meisenheimer : née en Allemagne, elle vit à Paris depuis plus de vingt ans. Après des études d’histoire de l’art à Cologne et communication visuelle à Essen, elle collabore avec Pierre Bernard à l’Atelier de création graphique, Paris, entre 1995 et 2008. Elle est spécialisée dans la conception d’identités visuelles et dans les projets d’édition, tout particulièrement pour des institutions culturelles, galeries, éditeurs et artistes.

Catégorie : Étiquettes : ,

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Copy link
Powered by Social Snap